Marc Bonnant, avocat et orateur (France)

Marc Bonnant, avocat genevois. Geneve, 7 mai 2015 © Fred Merz / Rezo.ch

Marc Bonnant fait ses études en Italie, au Portugal et à Hong Kong, puis au Collège Calvin et à l’Université de Genève. Il obtient son brevet d’avocat en 1971 et créera sa première étude en 1973 et la seconde en 1996. Son cabinet se consacre principalement au droit civil, droit de la famille et successions, au droit commercial, au droit financier et bancaire, au droit pénal et au droit de l’entraide internationale administrative et judiciaire. À 41 ans, Marc Bonnant est élu le plus jeune bâtonnier de l’Ordre des avocats de Genève. Il préside pendant 20 ans la Commission de droit pénal ainsi que le Concours d’art oratoire qu’il a créé. Lors de son bâtonnat, Marc Bonnant a fondé, notamment avec le Barreau de Paris, la Conférence internationale des barreaux de la tradition juridique commune et la Conférence des grands barreaux européens. Avocat de la partie civile, il plaidera les dossiers Ortiz, Dard, Safra, Stern et il sera l’avocat de l’Impératrice d’Iran et de Souha Arafat. À la défense, il plaidera notamment les dossiers Cornfeld, Jaccoud, Moumie, Gelli, de Gorski, Gaon, Polo, Fiorini, Berezovsky. Marc Bonnant donne de multiples conférences dans les collèges ou universités de Suisse romande et à Paris sur la rhétorique, la langue, la culture, l’essence et le rôle de l’intellectuel notamment. Au titre de sa contribution à la défense et à l’illustration de la langue française, il a été nommé Chevalier puis Officier dans l’Ordre de la Légion d’honneur et s’est vu décerner le Prix du rayonnement français.