DIMANCHE 19 JUIN 2022, 17H30

Temple de Cully

« Zwielicht »

Ophélie Gaillard, Sylviane Deferne et Marie Christine Barrault

Lecture musicale

Zwielicht (la pénombre) est un poème de Joseph von Eichendorff où le crépuscule est un moment d’angoisse, symbole de la mise en danger de l’amitié. Ce texte, que Robert Schumann met en musique au sein de son Liederkreis op. 39, donne son titre à un concert mêlé de lectures qui éclairent la relation qui associe le couple Clara et Robert Schumann avec Johannes Brahms. Ce dernier rencontre en septembre 1853 son aîné qui l’accueille comme une révélation.

Lorsque Schumann se voit interné quelques temps plus tard après sa tentative de suicide, Brahms devient pour Clara l’ami, le confident, mais aussi l’aide de maison et le lien avec son mari pendant qu’elle-même relance sa carrière de pianiste. Le jeune compositeur nourrit pendant quelques temps des sentiments amoureux envers celle qui restera sa vie durant sa plus proche amie.

Les œuvres au programme datent pour la plupart de l’époque où ces trois personnalités se rencontrent. Ecrits en 1849, les Fantasiestücke op. 73 font partie des pièces de musique de chambre tardives de Schumann, tandis que les Gesänge der Frühe op. 133 voient le jour en 1853, sa dernière année créatrice.

C’est également en 1853 que Clara livre ses ultimes compositions, parmi lesquelles les Trois Romances op. 22. Celle qui survivra quarante ans à son mari se consacrera dès lors à sa carrière de concertiste, de professeure et d’infatigable promotrice de son époux.

La Sonate pour piano et violoncelle n° 1 en mi mineur op. 38 de Brahms est plus tardive: achevée en 1865, elle est la première partition en duo publiée par le musicien qui atteint ici sa maturité artistique. Au lyrisme intense de son premier mouvement s’oppose son finale où une écriture fuguée se coule dans une forme sonate. Dominée par le mode mineur, de brèves incursions dans le majeur donnent à la pièce son clair-obscur crépusculaire typique de l’auteur:  Zwielicht.

Programme

Robert Schumann (1810-1856)

Fantasiestücke pour clarinette (violon/violoncelle) et piano op. 73

  • Zart und mit Ausdruck
  • Lebhaft, leicht
  • Rasch und mit Feuer

Clara Schumann (1819-1896)

Trois Romances pour piano et violon op. 22

  • Andante molto
  • Allegretto: Mit zartem Vortrage
  • Leidenschaftlich schnell

Robert Schumann (1810-1856)

Gesänge der Frühe op. 133

  • Im ruhigen Tempo
  • Belebt, nicht zu rasch
  • Lebhaft
  • Bewegt
  • Im Anfange ruhiges, im Verlauf bewegtes Tempo

Liederkreis op. 39

  • Zwielicht

Johannes Brahms (1833-1897)

Sonate pour piano et violoncelle n° 1 en mi mineur op. 38

  • Allegro non troppo
  • Allegretto quasi Menuetto
  • Allegro