DIMANCHE 26 JUIN 2022, 11H

Salle Davel

Pilar Alva Martín & Stefano Arena Aguirre

« Une chanson des temps passés » 

Les lauréats du Prix Lavaux Classic 2021 viennent faire chanter l’Espagne du début du 20e siècle. Autant Joaquín Turina que Manuel de Falla infusent leur musique d’une composante folklorique, à l’image des Siete canciones populares españolas dont une large partie du matériau est emprunté à un recueil de chansons populaires.

Ces deux auteurs et amis sont toutefois passés par Paris, où l’Espagne est alors en vogue et où Claude Debussy s’impose comme une figure dominante. Ce dernier contribue à renouveler le genre de la mélodie française et ses Ariettes oubliées de 1887, sur des poèmes de Paul Verlaine, sont sa première contribution importante en la matière.

Autour des années 1940, dans un pays en guerre, Francis Poulenc donne à ses Fiançailles pour rire et à ses Deux Poèmes de Louis Aragon un ton doux-amer. Le tragique du moment s’exprime ici avec pudeur, ironie ou même avec la feinte légèreté d’une chanson de cabaret.

Programme

Une chanson des temps passés

Francis Poulenc (1899-1963)

Deux Poèmes (Louis Aragon)

  • C.

Joaquín Turina (1882-1949)

Ave Maria op.95

Claude Debussy (1862-1918)

Nuit d’étoiles

Francis Poulenc (1899-1963)

Deux Poèmes (Louis Aragon)

  • 2. Fêtes galantes

Joaquín Turina (1882-1949)

Poema en forma de canciones op. 19

  • Dedicatoria
  • Nunca olvida
  • Cantares
  • Los dos miedos
  • Las locas por amor

Francis Poulenc (1899-1963)

Fiançailles pour rire

  • Dans l’herbe
  • Mon cadavre est doux comme un gant

Claude Debussy (1862-1918)

Préludes 2e Livre

  • Bruyères

Ariettes oubliées

  • C’est l’extase langoureuse
  • Paysages belges: Chevaux de bois
  • Aquarelle I: Green

Manuel de Falla (1876-1946)

Cuatro piezas españolas

  • 4. Andaluza

Tus ojillos negros, canción andaluza

Siete canciones populares españolas

  • El paño moruno
  • Seguidilla murciana
  • Asturiana
  • Jota
  • Nana
  • Canción
  • Polo

Francis Poulenc (1899-1963)

Les Chemins de l’amour