SAMEDI 22 JUIN, dès 16h
Caveau Potterat, Cully – Festival ‘OFF

 

 

 

Dès 18h | Caveau Potterat, Cully

L’invité du jour : Frank Semelet, comédien, acteur et metteur en scène, proposera une lecture du fameux « Testament de Heiligenstadt » écrit par Beethoven, dans le cadre de cette journée consacrée au grand “Ludwig van”.

QUATUOR EN HERBE

Pendant que les enfants de leur âge jouent aux jeux vidéo, ces jeunes garçons font du quatuor à cordes ! S’il est un grand défenseur du quatuor à cordes, c’est bien l’altiste Hans Egidi. Pilier du quatuor « Sine Nomine » (en concert au Festival’IN le 14 juin à 20h au Temple de Cully), c’est aussi un formateur d’exception qui a mené sur la voie de cet exercice si subtil et particulier une quantité invraisemblable de jeunes artistes. Une nouvelle preuve vous en est donnée ce soir avec le très jeune quatuor « Abakat ».

QUATUOR ABAKAT

Toscan Monachon, violon

Aimé Ducret, violon

Baptiste Giroud, alto

Karl Erb, violoncelle

Purcell, Mendelssohn

BEETHOVEN À LA CONTREBASSE

Zhixiong Liu chercherait-il à se fâcher avec les violoncellistes ? Non content de rafler le prestigieux « Rahn Musikpreis » qui revient d’ordinaire plutôt à des violoncellistes, ce contrebassiste prodigieux leur vole également leur répertoire. Jouer la deuxième sonate pour piano et violoncelle de Beethoven sur un instrument habituellement réservé à soutenir l’orchestre est un tour de force à ne surtout pas manquer.

Zhixiong Liu, contrebasse

Guillaume Hersperger, piano

Beethoven, Sonate pour « violoncelle » et piano n°2

CONCOURS LAVAUX CLASSIC IV

Avec l’Association des étudiants de l’HEMU

Lors de chacune des quatre soirées du OFF vers 20h au Caveau Potterat, les étudiants de la Haute École de Musique de Lausanne, classique ou jazz, auront 30 minutes pour rivaliser de talent et d’imagination. Vous serez le premier public de ces projets musicaux inédits et pourrez participer à leur évaluation et à leur avenir.

TRIO ESPUMA ANTIGUA

Flora Ageron, chant

Emilie Coraboeuf, violoncelle

Erwan Valazza, guitare

ŌN’OURA : CLASSIQUE MEETS JAZZ

Un nom énigmatique pour le plus magique des liens entre musique classique et jazz. Léa Al-Saghir est violoniste (et bien connue à Lavaux Classic), Clément Grin est batteur. Tous deux nourrissent une passion pour la musique classique et le jazz. C’est tout naturellement qu’ils ont fondé cet ensemble faisant le lien entre ces deux mondes, de l’ère baroque jusqu’à Arvo Pärt en passant par Chopin, avec comme principal moteur, la poésie qui se dégage de toutes ces pièces.

Léa Al-Saghir, violon

Clément Grin, batterie

Jules Martinet, basse