SAMEDI 25 JUIN 2022, 15H

Eglise de Villette

Sophie Negoïta & Miguel Rincón

« Aux plaisirs »

Le théorbe est un instrument aussi impressionnant que discret: ce grand luth, inventé en Italie, où il s’appelle chitarrone, à la fin du 16e siècle, est avant tout utilisé pour l’accompagnement de la voix. Partenaire des débuts de l’opéra où il participe à la monodie accompagnée, il contribue à mettre en valeur la musique des grands maîtres du chant que sont Barbara Strozzi ou Francesca Caccini.

De nombreux compositeurs et luthistes à travers toute l’Europe vont bientôt l’incorporer dans des ensembles, mais également lui créer un répertoire soliste. L’Anglais John Dowland demeure le plus emblématique de ces musiciens, mais l’apport du Français Robert de Visée est considérable, au même titre que celui de l’Italien Giovanni Girolamo Kapsberger qui écrit plusieurs livres de tablature et des toccatas.

Acteur indispensable de l’époque baroque, le théorbe continue de nous séduire par la profondeur et l’intimité de ses sonorités.

 

Programme

AUX PLAISIRS

John Dowland (1563-1626)

Come again, sweet love doth now invite

Flow my tears

Henry Purcell (1659-1695)

King Arthur or The British Worthy

  • Fairest Isle

Giovanni Girolamo Kapsberger (ca. 1580-1651)

Libro quarto d’intavolatura di chitarone

  • Toccata prima

Michel Lambert (ca. 1610-1696)

Par mes chants tristes et touchants

Pierre Guédron (ca. 1565-1619/1620)

Aux plaisirs, aux délices, bergères

Joesph Chabanceau de La Barre (1633-1678)

Ah, je sens que mon cœur va mourir

Robert de Visée (avant 1660-ca. 1732)

Chaconne en sol majeur

Francesca Caccini (1587-ca. 1640)                                        

Il primo libro delle musiche a una e due voci

  • Lasciatemi qui solo

Barbara Strozzi (1619-1677)

Arie op. 8

  • Che si puo fare

Diporti di Euterpe overo Cantate & ariette a voce sola op. 7

  • Mi fa rider la speranza