MÉDIATION CULTURELLE

 

Films musicaux “L’opéra, quelle histoire?!”

 

 Crédit photo: Anne-Laure Lechat

La vidéo comme un pont entre culture populaire et classique

Coronavirus oblige, le spectacle musical «L’opéra, quelle histoire?!», monté en collaboration avec l’HEMU et prévu à l’affiche de notre festival de juin, s’est mué en capsules vidéo qui rythment notre été. 

Acte I “Lully vs Queen”:

Teaser de l’Acte I “Lully vs Queen”:

Prochains Actes à venir:

  • Acte II Purcell (mis en ligne début août)
  • Acte III Schubert (mis en ligne mi-août)

Le projet en quelques mots

Fidèle à son esprit rassembleur, Lavaux Classic avait depuis quelques temps envie d’utiliser la vidéo afin de franchir les murs. La crise sanitaire a accéléré l’utilisation des nouvelles technologies et leur a donné un statut de dernier lien possible avec notre public. C’est ainsi que le spectacle « L’opéra, quelle histoire ?! », monté en collaboration avec la Haute Ecole de Musique de Lausanne (HEMU) et prévu à l’affiche de notre festival de juin, s’est mué en capsules vidéo.

Lier opéra et culture populaire
L’objectif de ce spectacle était de montrer la modernité du genre opéra en construisant des ponts entre des airs emblématiques d’opéra et des chansons issues de la culture populaire actuelle. Ces liens touchent bien sûr aux caractéristiques musicales, mais aussi aux thématiques dramaturgiques, en mettant en parallèle par exemple les livrets d’opéra et les textes des chansons.

Format long, pour plus de musique
Chose délicate, il a fallu tirer des extraits de ce spectacle si riche. Tout en cherchant à s’approcher des formats courts établis par le monde digital, nous avons pris le parti de nous affranchir des diktats et de laisser la place à la musique pour qu’elle puisse s’exprimer sur toute la durée nécessaire. La durée n’était bien sûr pas la seule contrainte, puisqu’il a fallu passer d’une mise en scène d’opéra à un format vidéo.

Le début d’une aventure digitale rassembleuse?
Nous espérons que vous aurez autant de plaisir que nous à visionner ces vidéos. Elles sont à la fois le fruit de notre engagement dans la médiation culturelle, la place donnée aux jeunes talents et la transmission du savoir-faire en collaboration avec la classe de médiation culturelle de Thierry Weber à l’HEMU.

Tout comme les valeurs de la médiation culturelles qui doivent s’inscrire dans la durée, nous souhaitons que ce projet digital et visuel s’inscrive plus loin qu’une crise sanitaire. Pour nous, en souhaitant le plébiscite du public, il est la première note d’une belle aventure avec les acteurs actuels et futurs de la culture classique.